Endorphine : voila pourquoi vous êtes addict au sport


Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 

Vous vous demandez pourquoi vous êtes accro à votre rituel d’entrainement transpirant quotidien comme vous ne pouvez pas vous passer de l’élu de votre cœur ? Je connais la responsable : L’endorphine.

endorphine sport

L’endorphine, vous fait aimer le sport.

 

Eh bien, tout simplement parce que c’est l’un des uniques moments durant lequel l’expression « après l’effort, le réconfort » n’est pas périmée. En effet, à l’instar des galipettes olympiques sous la couette, les activités physiques importantes et prolongées ont l’incroyable pouvoir de vous faire sourire jusqu’aux franges de l’âme.

C’est que l’endorphine y est sans nul doute pour quelque chose.

Le seul bémol ? La sensation de bien-être et de satisfaction qu’elle procure est aussi intense qu’elle crée une situation de dépendance ! Cependant, contre toute attente ou ironie du sort, les scientifiques recommandent vivement sa consommation … « avec modération », bien sûr !
L’ocytocine est au câlin, c’est que l’endorphine est au sport.

Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite. Le bonheur est dans le pré, cours-y vite. Il va filer. Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite. Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer



[Paul Fort]

Pour comprendre ce qui se passe réellement pendant et après l’effort physique, il suffit de garder dans votre tête l’image d’Aladin en train de frotter sa lampe magique pour faire sortir le génie. Mais cette fois-ci, ce n’est pas une fiction. Quand le corps dépense de l’énergie, dans des conditions confortables, pendant au moins une demi-heure jusqu’à trois quarts d’heure, certes pour une durée plus longue que dans le dessin animé, les neurones à dopamine pompent et délivrent la molécule appelée endorphine.

L’endorphine et le sport : le couple parfait pour que le plaisir règne

Appartenant à la famille des opioïdes, l’endorphine est une substance chimique dont les effets sont similaires à ceux de l’opium et de la morphine. Une fois sécrétée, que ce soit en simultanée ou à l’issue d’une activité physique, elle se propage dans le corps humain et produit des effets bénéfiques. Eh oui, une drogue naturelle qui ne fait que du bien, ça existe !

Non seulement elle possède une puissante propriété euphorisante ; mais également, elle permet de réduire le stress, de vaincre l’anxiété, de chasser la dépression, de soulager la douleur et de lutter contre la fatigue.

L’endorphine et le sport : pour que le plaisir dure

Le taux d’endorphine grimpe facilement et atteint son sommet lorsque vous pratiquez des sports dits d’endurance c’est-à-dire des efforts à intensité continue. Ce sont essentiellement la course à pied, la natation, le vélo, les activités de remise en forme, les sports de ballon … durant lesquels les endurances respiratoire, cardiovasculaire, musculaire et le mental sont au rendez-vous. Pour cinq fois plus de concentration qu’au repos, il ne vaut, mieux certainement pas avoir un poil dans la main.

Tant que vous bougez, mais pas n’importe comment, le bonheur ne s’essouffle jamais ! Et, ce n’est pas pour rien que Jean Dion disait :

À propos du sport professionnel : tant et aussi longtemps que l’opium moderne du peuple fera planer, on se bousculera pour en acheter. Et les vendeurs riront jusqu’à la banque.

Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 


Comments
  1. jp | Répondre
  2. Marie | Répondre
    • PierreAuPetitBonheur | Répondre

Répondre à jp Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge