Incroyable mais pour certains le travail est synonyme … de bonheur !!!


Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 

Le travail n’est en général pas synonyme de bonheur. Mais pour certains, aussi incroyable que cela puisse sembler, il l’est !

Travail synonyme de bonheur

Travail synonyme de bonheur

Ci-dessous, découvrez pourquoi le travail n’est en général pas synonyme de bonheur ainsi que les secrets de ceux pour qui le travail est un synonyme de bonheur. Si vous connaissez de tels secrets et les appliquez, votre travail pourrait devenir rapidement synonyme de plaisir et de bonheur.

Le travail n’est en général pas synonyme de bonheur

Pour la grande majorité des êtres humains, le travail n’est absolument pas synonyme de bonheur.

On va travailler parce que sans ça, on ne peut pas payer les factures. On va travailler parce que sans ça, on n’est pas respecté en société. On est pris pour un vaurien, un profiteur, ou un paria.

C’est d’ailleurs ce que confirme une étude de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), étude publiée en janvier 1998 dans Alternatives Économiques n°155. Lorsqu’on a demandé aux Français quels sont, pour eux, les mots synonymes de bonheur, 40% des personnes interrogées ont cité la santé, un tiers la famille et un quart le travail.

Jusque-là, on pourrait se dire : « Parfait ! Selon eux, le travail est synonyme de bonheur ». Mais ça, c’est avant de lire les raisons qu’ils avancent : « Quand on est au chômage, on se rend compte de son rôle essentiel en termes de revenu et de statut social. Voilà pourquoi le travail est synonyme de bonheur».

Mais ce n’est pas de ce genre de synonyme de bonheur que l’on parle.

Vous pouvez gagner 10.000 euros par mois et être l’un des principaux responsables de votre organisation. Si, le dimanche soir, vous n’êtes pas content à l’idée de démarrer une nouvelle semaine de travail, c’est que vous n’aimez pas vraiment votre travail.

Si vous ronchonnez à l’idée de vous lever du lit le matin pour aller travailler, c’est que vous n’aimez pas vraiment votre travail. Si, tout en exécutant une tâche, il vous arrive très souvent d’avoir envie d’être ailleurs, c’est que vous n’aimez pas votre travail. Etc.

Donc, le travail n’est en général pas synonyme de bonheur. Il est plutôt synonyme de souffrances nécessaires. Il est synonyme de tâches pénibles dont on se serait bien passé. Il est synonyme de frustrations et de colère. Etc. Il est tout sauf un synonyme de bonheur.

Mais chez certains êtres humains, le travail est vraiment un synonyme de bonheur. Ils y vont le sourire aux lèvres et y prennent vraiment plaisir.

S’il vous était possible d’accéder à leurs secrets, il vous serait enfin possible de faire de votre travail un synonyme de bonheur. Car de toute façon, il vous faudra aller travailler. Autant en faire alors quelque chose d’agréable et de plaisant, vous ne trouvez pas ?

Comment, comme certains, faire du travail un synonyme de bonheur?

Voici 4 secrets qui vous aideront à faire de votre travail un synonyme de bonheur :

  • Le 1er secret pour faire de votre travail un synonyme de bonheur : faites ce qui vous passionne, faites ce que vous aimez

Vous est-il déjà arrivé de faire un travail qui vous passionne vraiment ? On se lève le matin et on y va avec allégresse. Car on ne s’en va pas travailler, on s’en va s’amuser et prendre du bon temps.

Il s’agit d’un travail qu’on ferait même si on n’y gagnait rien. Tellement, on y prend son pied.

Quand on pense à ce travail, on est parfois pressé que le week-end s’en aille et que la semaine de travail recommence. En tout cas, on n’est jamais ennuyé à l’idée d’y aller.

Ce n’est plus un travail ; c’est un passe-temps très agréable. D’ailleurs, il n’est pas rare de siffloter, de sourire, de rire, et d’avoir parfois de véritables explosions de joie pendant qu’on s’y adonne. Un tel travail est synonyme de bonheur.

Mais la réalité, c’est que tout le monde n’a pas la chance de faire le travail qui, pour lui, est synonyme de bonheur. Beaucoup choisissent de faire d’abord et avant tout le travail qui leur permet de subvenir aux besoins de leur famille et aux leurs, et ce même s’ils détestent royalement ledit travail.



Si c’est votre cas, vous aurez certainement besoin des 3 secrets ci-dessous.

  • Le 2ème secret pour faire de votre travail un synonyme de bonheur : obtenez du bon résultat

Si vous voulez faire d’un travail que vous détestez un synonyme du bonheur, montrez-vous efficace dans l’exécution de vos tâches, et obtenez du bon résultat.

L’être humain adore obtenir du bon résultat. Cela lui fait plaisir de savoir qu’il a réussi à faire ceci ou qu’il a réussi à faire cela.

Donc, si vous obtenez du bon résultat dans l’exécution de vos tâches, vous aurez davantage tendance à aimer le travail correspondant auxdites tâches ; et cet amour sera plus fort si les autres reconnaissaient publiquement votre efficacité et vos performances. Mais ça, c’est une autre paire de manches !

Dans tous les cas, sachez ceci : pour obtenir du bon résultat dans l’exécution d’une tâche, il faudrait avoir pris le temps de développer les compétences nécessaires ou alors il faudrait être doué pour.

  • Le 3ème secret pour faire de votre travail un synonyme de bonheur : reconnaissez vous-même la valeur de votre travail

Aujourd’hui, très peu de gens ont le temps et la volonté de vous féliciter vraiment pour ce que vous avez réussi à bien faire.

Alors, ne les attendez pas ; et félicitez-vous vous-même. Quand on se félicite et se complimente soi-même parce qu’on a été performant, on sent un sentiment de joie vous envahir ; ce qui vous met du baume au cœur, vous motive, vous donne le plaisir de travailler.

Une fois qu’on en a fait une habitude, on ressent de plus en plus de plaisir à abattre des tâches qu’on n’aime pas. Le travail devient alors synonyme de bonheur. Essayez, et vous verrez !

  • Le 4ème secret pour faire de votre travail un synonyme de bonheur : trouvez-lui un sens autre que pécuniaire.

Si vous trouvez à votre travail un caractère noble, cela pourrait vous mettre de la joie au cœur et vous pousser à l’aimer, ne serait-ce qu’un peu. Dans ce cas, le travail pourrait devenir synonyme de bonheur.

Par exemple, si vous êtes un professionnel de la santé, il est évident que l’aspect noble de votre travail, c’est de sauver des vies humaines.

Mais cela devient moins évident quand il s’agit d’une entreprise commerciale ou d’un poste de directeur des ressources humaines par exemple.

Quel aspect noble y a-t-il à vendre des produits aux gens ? Eh bien, si ces produits changent vraiment la vie des gens, si cela leur apporte ce qu’ils désirent, alors vous contribuez à un monde meilleur pour eux, non ? Si !

Quel aspect noble y a-t-il à être directeur des ressources humaines dans une organisation ? Si vous veillez au bien-être des salariés, votre boulot a forcément un aspect noble, non ? Si ! Et vous en rappeler pourrait vous donner envie de faire ce travail !

Conclusion

Voilà, le travail est synonyme de bonheur si vous faites ce que vous aimez et ce qui vous passionne. Mais, même si vous détestez royalement votre travail, il est possible d’éprouver progressivement du plaisir et du bonheur à le faire.

Pour cela, obtenez du bon résultat et soyez performant, félicitez-vous vous-même à chaque fois que vous réussissez à accomplir efficacement une tâche, et trouvez un sens noble à votre travail. Voyez en quoi il aide le monde ou votre organisation à avancer.

Avez-vous des questions, des préoccupations ? Merci de les partager avec nous dans les commentaires ci-dessous.

 

Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 


Comments
  1. rémy | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge