Le petit bonheur, finalement, n’est-ce pas lui le plus enrichissant ?


Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 

Vous voulez connaître le bonheur ? Quoi de plus normal ?! Mais saviez-vous qu’il y a un petit bonheur, et un gros bonheur ? Quelle est la différence entre les deux ? Lequel au final nous enrichit le plus ?

Le petit bonheur

Le petit bonheur

Ci-dessous, trouvez des réponses à ces questions !

Le petit bonheur, le gros bonheur, qu’est- ce que c’est ?

Le gros bonheur, c’est celui qui n’est pas immédiatement à notre portée, mais qui nous rendrait tellement heureux si nous en disposions. Le grand bonheur, c’est celui dont vous rêvez, celui qui vous rendra heureux comme un fou/une folle. Il peut s’agir :

  • D’un tour du monde,
  • Du fait que tel homme ou telle femme accepte finalement de vous épouser,
  • Du fait de posséder une limousine,
  • Du fait de posséder et de jouir de son yacht privé,
  • Du fait d’avoir 10 milliards d’euros dans son compte,

A ce niveau, notez que ce qui peut représenter le gros bonheur à vos yeux peut ne rien signifier aux yeux d’autrui.

Vous vous dites que vous serez sacrément heureux quand vous aurez de quoi vous payer cette moto routière, et mettre votre femme derrière vous pour une longue ballade. Mais pour quelqu’un d’autre, ça, ça ne veut rien dire !

Vous vous dites que vous serez heureux le jour où vous aurez un jet privé à votre nom. Mais votre petite amie, elle, ne semble pas séduite par cette idée. Elle, tout ce qu’elle veut, c’est que vous demandiez enfin sa main. Ça fait 5 ans que vous sortez ensemble ; et elle se dit que ce mariage sera le plus beau jour de sa vie.

En relisant tout ce qui se trouve ci-dessus, vous vous rendrez compte d’une chose : le gros bonheur, ce n’est pas celui qui coûte forcément très cher ! Mais c’est celui qui est actuellement hors de votre portée (pour une raison ou une autre) et que vous désirez.

Quant au petit bonheur, il s’agit du bonheur qui est déjà à votre portée. Vous en disposez déjà. Mais vous n’y prêtez plus vraiment attention. Il peut s’agir de choses aussi simples que :

  • Écouter de la bonne musique,
  • Savourer du chocolat,
  • Regarder un bon film,
  • Fermer les yeux et se concentrer sur les caresses du vent sur votre peau,
  • Observer un beau coucher de soleil,
  • Se faire masser,
  • Passer du temps avec ses amis,
  • Rire un bon coup,
  • Sentir le doux parfum d’une fleur,
  • Embrasser son mari,
  • Se couler un bon bain,
  • Etc., etc.

Il peut s’agir de choses simples, mais qui vous rendent heureux ou heureuse. Mais lequel des deux bonheurs est au final le plus enrichissant : le gros ou le petit ?

Petit bonheur versus gros bonheur, lequel est le plus enrichissant ?

Commençons par le gros bonheur et terminons par le petit bonheur :



Le gros bonheur, est-ce lui le plus enrichissant ?

Le gros bonheur, disons-le tout de suite, peut n’être jamais atteint. Vous pouvez ne jamais avoir l’occasion de faire votre tour du monde, de vous payer une limousine ou un yacht privé. Vous pouvez ne jamais avoir le plus beau mariage du monde, celui dont vous rêvez tant ! Vous pouvez ne jamais posséder 10 milliards de dollars dans votre compte.

Par conséquent, si vous attendez le gros bonheur pour être heureux, il se peut que vous ne le soyez jamais.

De plus, une fois le gros bonheur atteint, on se rend généralement compte de ce qu’il ne vous rend heureux que durant peu de temps. On se cherche alors un autre « Gros bonheur » : « Waooh ! Le jour de mon mariage était vraiment le plus beau jour de ma vie. Tout était parfait. J’étais si heureuse. Mais c’est terminé maintenant ! Je serais encore plus heureuse si mon mari pouvait avoir suffisamment du temps pour moi. Il travaille tant ! ».

Il arrive même qu’on se rende compte de ce que le gros bonheur ne vous a pas apporté le bonheur espéré. On se sent vide alors même qu’on a notre gros bonheur. On a sa limousine, mais on ne se sent pas vraiment plus heureux. Dans ces cas-là, la plupart du temps, c’est parce que ce qui vous rendait heureux, c’était le plaisir de la chasse et non d’avoir tué votre proie.

Si le gros bonheur peut ne jamais être atteint, s’il peut ne durer qu’un instant, s’il peut même vous laisser au final indifférent, ce n’est certainement pas lui le plus enrichissant.

Le petit bonheur, est-ce lui le plus enrichissant ?

Le petit bonheur, on y a accès tous les jours. Il suffit de suspendre le cours de ses pensées pendant quelques instants et de se concentrer sur lui. Il suffit d’oublier un peu le passé, de penser moins au futur, et de se concentrer sur l’instant présent. On peut alors réellement profiter d’un bon chocolat, sentir vraiment la caresse du vent sur la peau, être heureux de passer du temps avec ses enfants, etc.

Le petit bonheur offre plusieurs avantages :

  • Il est immédiatement accessible : on peut, en quelques tierces de secondes, se concentrer sur lui,
  • Nous pouvons en profiter autant que nous voulons dans une journée : il nous suffit de prendre la décision d’arrêter de courir (mentalement et physiquement) dans tous les sens, et de profiter vraiment de quelque chose. Nous sentons alors un sentiment de bien-être et de plénitude nous envahir,
  • Nous sommes au final plus heureux : en accumulant les petits bonheurs au quotidien, nous permettons aux hormones du bonheur de nous envahir en plus grande quantité. Nous sommes alors plus heureux ; et nous le sommes beaucoup plus souvent,
  • Grâce aux petits bonheurs, nous voyons la vie autrement : en général, nous passons nos journées à angoisser et à stresser, à stresser, et à stresser. Il est normal alors que notre vie nous paraisse un enfer sur terre,

Mais parce que nous vivons des petits bonheurs au quotidien, nous commençons par voir la vie autrement. Elle n’est plus un amas de souffrances à affronter du début à la fin. Elle est juste un amas de défis à relever, et de nombreux bons moments à passer ; ce qui fait toute la différence,

  • À force de profiter souvent des petits bonheurs, nous finissons par comprendre qu’il ne faut pas grand-chose pour être heureux. Ce n’est pas le prix des choses qui nous rend heureux, mais c’est plutôt notre façon de profiter d’elles.

Par exemple, même si vous rêviez de rouler en limousine, mais ne vous concentrez pas sur l’instant présent afin de vous délecter des sensations que la réalisation de votre rêve crée en vous, cela ne vous servira à rien. Ce serait comme si vous rouliez dans votre voiture de tous les jours.

Nous savons également que notre bonheur ne dépend pas des choses externes, mais plutôt de nous-mêmes, de notre réaction aux événements. En effet, le vent peut souffler sans que nous ne nous en rendions compte, trop préoccupés par nos problèmes. Mais si nous nous concentrons sur l’instant présent, nous sentons vraiment la caresse du vent sur notre peau ; et cela nous fait nous sentir bien, très bien !

Et le gagnant est .. le petit bonheur

Au final, le bonheur le plus enrichissant, c’est le petit bonheur. C’est lui qui nous rend tout de suite heureux en attendant le gros bonheur. C’est de lui que nous pouvons profiter encore et encore car il est accessible en tout temps. C’est donc lui qui, au fond, nous donne plus de chances d’être plus heureux ; et c’est lui qui nous apprend que notre bonheur ne dépend que de nous-mêmes.

 

Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 


No Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge