Le surmenage : détecter ses symptomes et réagir


Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 

Le surmenage est une maladie qui découle d’une exposition prolongée à une fatigue physique, psychologique ou intellectuelle, sans que le corps humain puisse récupérer.

surmenage symptomes

Le surmenage et ses symptomes.

 

Il entraîne une usure générale avec à terme, soit le développement de maladies, soit un effondrement brutal. À condition de savoir écouter son corps, le surmenage par ses symptomes est parfaitement reconnaissable. Deux solutions s’offrent alors : la mauvaise qui consiste à « faire l’autruche » en ignorant les signaux d’alerte ; la bonne qui impose de consulter pour diagnostiquer et traiter la cause du surmenage.

« Ça passera…dans la tombe ».

Combien de fois n’avons-nous pas, tous autant que nous somme, prononcer ou penser « ça passera ». Jusqu’au jour où l’on se retrouve en réanimation cardiaque (où très souvent les infirmières sont charmantes, je dois en convenir, mais là n’est pas le propos). Alors pour éviter de laisser en plan sa petite famille, il est impératif d’accepter les avertissements du corps, ou ceux que peut émettre l’entourage. Examinons donc les causes, symptômes et remèdes à appliquer à cet assassin potentiel qu’est le surmenage.

Les différents types de surmenage.

Il existe grosso modo deux types de surmenage, dont découlent tous les autres.

  • Le surmenage physique qui implique une ou des actions répétitives de même nature et sollicitant toujours les mêmes organes ou groupes musculo-squelettiques. Rentre dans cette catégorie : la fatigue du sportif, la fatigue du travailleur manuel. Mais aussi la fatigue des enfants hyperactifs en phase de développement, la fatigue d’immobilité (« le fainéant qui se roule les pousses » derrière des écrans de contrôle sans pouvoir bouger durant 8 heures en travail posté), la fatigue de la femme à la ménopause ou durant une grossesse, etc.
  • Le surmenage psychologique ou intellectuel est lui bien plus insidieux. En effet bien qu’il découle lui aussi de la monotonie d’actions intellectuelles répétitives, son diagnostic est souvent plus difficile à faire. D’autre part il induit un stress générateur de pathologies à long terme. Les différentes fatigues qui peuvent être classées dans cette catégorie sont : le travail monotone et sans création sur ordinateurs, la gestion d’une entreprise, d’une équipe commerciale ou d’un portefeuille client, le surendettement qui oblige à une perpétuelle course en avant, etc.

Savoir reconnaitre le surmenage par ses symptomes.

De nombreux signaux d’alerte se manifestent lorsqu’il y a surmenage. Outre un état de fatigue générale, peuvent apparaitre sur le plan physique des douleurs articulaires ou musculaires chroniques essentiellement au niveau du rachis cervical, lombaire ou dorsal. Le surmenage peut aussi générer : des problèmes dermatologiques divers, des dysfonctionnements digestifs (constipation, colite…), ainsi que des troubles sensitifs (vision, ouïe).



Enfin le gros symptôme qui caractérise le surmenage est la mauvaise qualité du sommeil qui n’est plus réparateur. Il est important de noter que certaines personnes (tel un ancien président de la République…) ont une hyperactivité naturelle sans en subir de conséquences. Il faut garder à l’esprit que ces personnes conservent la pleine maitrise de leurs actions, ce qui n’est pas le cas de tout un chacun soumis au surmenage.

« Il faut fusiller le surmenage » !

Pas à la mitrailleuse rassurez-vous. Une fois que l’on a détecté soi-même ou par l’intermédiaire des proches le surmenage par les symptomes définis ci-dessus, il est impératif de consulter son médecin. Celui-ci est seul à même d’orienter vers des solutions permettant de faire cesser la ou les causes du surmenage. Nous parlons bien ici de suppressions de la ou des causes.

Car il ne s’agit pas de « booster » médicalement la personne pour lui permettre « d’assumer ». À moins de vouloir lui assurer une place dans l’au-delà. Lorsque la cause est d’ordre professionnel, il peut être nécessaire de passer par une aide syndicale, sociale, juridique, etc.

Prévenir plutôt que guérir.

Le maitre mot est d’éviter de se laisser enfermer dans une situation où l’on n’a plus aucun contrôle sur ses actions. Celles-ci deviennent un automatisme de plus en plus obsédant, dont il est impossible de se défaire. Il est impératif de garder à l’esprit que l’on n’est pas une machine, quelles que soient les circonstances.

Il est légitime de mettre un « coup de collier » temporairement pour satisfaire un besoin ponctuel. Par contre il est anormal que cela dure plus que de raison quitte à faire appel à des aides extérieures (sociale, syndicale, juridique…), car le surmenage est très souvent imposé arbitrairement.

 

Recherches ayant mené à cette page :

  • surmenage symptomes
  • surmenage
  • symptôme surmenage
  • surmenage symptome
  • symptomes surmenage
  • surmenage intellectuel
  • surmenage physique symptomes
  • recuperer dun surmenage physique et psychique
  • Les signe du surmenage intellectuel
  • fatigue d\immobilité

Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 


Comments
  1. monsieur-zen.com | Répondre
  2. défibrillateur | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge