Soyez un peu ego-centrique ! S’aimer soi est très important (2/3)


Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 

S aimer soi est un art demandant d’être une bonne mère pour soi-même. Nous le savons tous, l’amour maternel est le premier qui nous rend heureux et confiant.

C’est souvent pour cela d’ailleurs que l’on s’applique à être une bonne mère pour ses autres enfants, mais sûrement pas pour la petite Cloé en nous.

On se rend alors compte que l’amour maternel envers les autres, c’est bien mais ce n’est pas suffisant.

s aimer soi - la mere qui est en nous

s aimer soi – la mere qui est en nous

Nb :cet article est la suite de : http://au-petit-bonheur.org/soyez-un-peu-ego-centrique-saimer-soi-est-tres-important-13

LA MERE QUI SOMMEILLE EN VOUS.

Il faut devenir attentive à son propre corps car nous aussi nous sommes des enfants !

La mère idéale.

D’abord, si vous avez la chance d’avoir une mère attentive, généreuse, compréhensive et dévouée, prenez donc exemple sur elle. Dans les autres cas, il n’est pas difficile de se créer son propre idéal.



Ainsi, à chaque émotion ressentie, la mère qui sommeille en vous demanderait à l’enfant qui sommeille aussi en vous : « que se passe-t-il, mon chéri ? ».Elle aimerait l’enfant comme il est, c’est-à-dire avec ce qu’il ressent, et prendrait soin de lui en toutes circonstances.

La compréhension.

Fermer les yeux pendant quelques minutes, se concentrer sur sa respiration et écouter le silence peut être une expérience réellement enrichissante. Dialoguer avec soi-même est la solution.

En effet, le dialogue avec cette petite Cloé est un grand moyen pour être en accord avec sa personne car elle fait partie de votre être. Il permettra de la comprendre, elle et ses besoins, ses désirs et ses peurs. Comprendre est le maître mot de la situation.

L’acceptation.

On peut se dire « Oui, oui, je comprends que je suis fatiguée », mais s’en tenir à cette seule constatation. Autant ne pas s’en rendre compte du tout, l’effet sera le même ! Avoir conscience de soi suffit pas pour s’aimer. Comprendre que l’on est à bout, se rendre compte que l’on est sur le point de craquer est déjà une bonne chose, mais il faut aussi l’accepter.

L’acceptation des états d’âme de notre fillette par cette mère que vous êtes pour vous-même sera un frein au stress et est une étape primordiale pour s’aimer.

Maintenant il va falloir réveiller le père qui sommeille en vous pour réagir face à cette situation.

Obtenez plus de bonheur ... simplement !

Des conseils pratiques, simples mais redoutablement efficaces pour que dès ce soir vous vous sentiez déjà mieux ...

inscrivez vous ci-dessous ! C'est gratuit 

 
 
 


No Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge